Comment bien choisir son autobronzant ?

Toujours difficile de sortir les gambettes quand elles sont encore si blanches et qu’on n’a pas eu le temps de s’exposer au soleil. L’alternative parfaite : l’autobronzant ! Mais au fait, comment ça marche et comment le choisir ?

L’autobronzant : comment ça marche ?

Comment je peux appliquer une crème et me retrouver quelques heures plus tard bien bronzée ? L’autobronzant contient une substance, la DHA, qui, au contact de la peau, libère des pigments et vont la colorer. Plus la concentration en DHA est forte, et plus la teinte obtenue sera foncée. Il est donc très important de choisir votre autobronzant en fonction de votre carnation et de votre type de peau.

Comment applique t’on l’autobronzant ?

Après avoir choisi le produit qui vous correspondra le mieux, il faut suivre rigoureusement les étapes d’application, sinon aie aie aie, les vilaines traces ! Tout d’abord, on ne décide pas un matin d’appliquer son autobronzant parce qu’on veut à tout prix mettre sa toute nouvelle robe pour aller au bureau et que ça ferait carrément plus joli si on était bronzé ! Et non, parce qu’avant d’appliquer un autobronzant, on s’est bien gommé tout le corps pour enlever toutes les peaux mortes. Et le gommage, on l’a soigneusement fait matin et soir, les 3 jours précédents ! Ensuite, on a bien hydraté sa peau. Enfin, la veille au soir, on applique son autobronzant.

Les bons gestes

Sur le corps, on va commencer par les pieds. Oui parce que si vous mettez des sandales et que vos pieds sont tout blancs par rapport au reste du corps, le rendu sera très moyen ! On l’applique en faisant des mouvements circulaires en remontant le long du corps. On travaille bien aussi derrière le genou et derrière la cuisse.

Pour un effet hâlé prolongé, on renouvelle l’application de son autobronzant au bout de 6 jours. Et sinon, tout l’été, on fait au moins 2 gommages par semaine. L’été, la peau s’épaissit, et donc en gommant, on travaille le renouvellement cellulaire. On exfolie, et on stimule. Pour les peaux atopiques, un seul gommage par semaine suffit.

Autre conseil : si vous souhaitez juste obtenir un effet bonne mine : on met un peu d’autobronzant dans son lait corps et on l’applique tous les soirs. Dans ce cas, l’effet hâlé sera léger et mettra un peu plus de temps à se voir.

Comment bien choisir son autobronzant ? 6

Notre sélection d’autobronzants

Le sublimateur visage et corps de Nuxe

C’est le plus intense de notre sélection ! Pour celles qui recherchent un bronzage très prononcé, couleur pain d’épice et cannelle. Il est conseillé plutôt pour les peaux mates, méditerranéennes, des peaux qui bronzent rapidement. On l’applique aussi bien sur le visage que le corps. Et le petit plus du produit : le fameux parfum Nuxe qui sent bon le sable chaud.

Comment bien choisir son autobronzant ?

Le bal masqué des sorciers de Garancia

C’est le soin ultra innovant ! Un masque high-tech qu’on applique le soir sur le visage et décolleté et qu’on laisse poser toute la nuit. Au réveil, on obtient une mine éclatante ! Il est idéal pour la citadine à la peau blanche qui a peur de l’effet carotte. Les peaux sèches vont l’adorer car il va apporter du confort, et un effet repulpant et anti-âge. C’est le soin anti-stress par excellence et pour des réveils faciles.

Comment bien choisir son autobronzant ? 1

Le hâle progressif Topicrem

C’est le produit le plus sécuritaire quand on n’est pas fortiche pour appliquer de l’autobronzant ! L’expert en peau atopique, Topicrem a élaboré un produit génial, booster de mine et ultra hydratant. Pas d’effet carotte garanti ! La formule est parfaite et idéale pour les peaux sèches. On l’applique aussi bien sur le visage que sur le corps, pendant 7 jours pour obtenir un très joli hâle. Vous l’aurez remarqué, il ne s’appelle d’ailleurs pas autobronzant mais hâle progressif et porte bien son nom ! Bref, vous prendrez peu de risque à essayer ce produit : pas de risque de traces, ni de tâches sur les draps ou sur vos vêtements. Pour la petite histoire, ce produit a été plébiscité par les influenceuses et a reçu un Social Beauty Awards en 2019, une superbe distinction. Enfin, Topicrem a récemment lancé le soin visage à la demande des consommateurs en version 40ml ! Alors, vous hésitez encore ?

Comment bien choisir son autobronzant ? 2

Marc Inbane, l’expert en autobronzant

Marc Inbane, c’est la Rolls Royce de l’autobronzant, la référence dans le monde quand on parle de produits bronzants, recommandée par les plus grands professionnels. Ce sont des produits de luxe (mais quand même abordables) pour une application et un rendu topissimes ultra naturel ! Les autobronzants Marc Inbane sont enrichis en acide hyaluronique et ont donc un fort pouvoir hydratant, anti âge et vont s’adapter à toutes les carnations. L’innovation récente est la mousse de bronzage et sa texture ultra innovante qui garantit un résultat bluffant.

Comment bien choisir son autobronzant ? 3Comment bien choisir son autobronzant ? 4

Marc Inbane propose aussi des accessoires qui potentialisent encore davantage les résultats : le gant, par exemple, qui peut être utilisé avec n’importe quel autobronzant, permet, grâce à sa texture en microfibre (qui ne s’effiloche pas), une uniformité inégalable et une application facile dans les zones les plus contraignantes comme l’arrière des bras ou des genoux. Il se lave en machine après chaque utilisation. Le pinceau, lui, est idéal pour l’application de l’autobronzant sur le visage pour éviter la démarcation au niveau des cheveux, mais aussi les oreilles, le cou, la nuque, les sourcils. 

Derniers conseils : il est impératif de toujours bien se laver les mains et même de se brosser les ongles après l’application d’un autobronzant pour éviter les traces. A noter également que ces produits ne possèdent pas de protection solaire ni ne préparent la peau à l’exposition.

Comment sublimer votre bronzage cet été ? 2
Comment bien choisir son autobronzant ? 6
Six plantes pour embellir votre Printemps 11
Autobronzant : 4 règles à respecter ! 4
Les Français et la protection solaire
Mes après-soleil faits maison !
Ma routine solaire en 5 étapes !
Solaire urbain : la nouvelle tendance à glisser dans son sac !