Cup ou pas cup ?

Vous en entendez parler depuis des mois mais vous n’osez toujours pas franchir le pas ? La coupe menstruelle, plus souvent appelée cup est une vraie révolution pour les femmes mais tant qu’on n’y a pas « goûté », c’est assez difficile de franchir le pas. Et pourtant, on va vous expliquer pourquoi avoir ses règles peut presque devenir un plaisir !

coupe menstruelle easyparapharmacie

Un peu d’histoire

La coupe menstruelle, c’est la révolution de la protection hygiénique de ces dernières années. Pourtant, l’objet ne date pas d’hier ! En effet, le premier brevet déposé date de 1932 ! Et la première a été commercialisée en 1937. De forme et d’utilisation similaire à celle d’aujourd’hui, elle était fabriquée en caoutchouc vulcanisé.  Ce n’est pourtant qu’à la fin des années 80 que la cup commence à avoir du succès auprès du grand public.

Alors pourquoi s’y mettre et la préférer à des protections hygiéniques jetables ?

Les raisons écologiques

La première raison que l’on pourrait évoquer est d’ordre écologique. Les protections hygiéniques représentent des tonnes de déchets. Chaque année, une femme utilise 300 protections hygiéniques, soit 45 milliards de serviettes hygiéniques jetées dans le monde. Pourtant, il faut 500 ans pour que ces produits se dégradent, autant qu’une bouteille de plastique !

A l’inverse, les cups, désormais fabriquées en silicone médicale, ont une durée de vie de 5 ans.

Les raisons économiques

Votre portefeuille aussi va préférer la cup. Il faut compter environ 15€ pour  l’achat d’une selon les marques et la taille, contre au moins 60€ par an de protections périodiques jetables.

Les raisons pratiques

Faire des économies, c’est bien, un geste pour la planète, c’est encore mieux et se faciliter la vie, c’est ce qu’on cherche au quotidien. Qu’on se le dise, les règles, chaque mois, c’est un carcan ! On ne sait jamais si on a mis la protection adaptée, on a peur des fuites, les tampons sont parfois douloureux, on est toujours en stress de ne pas pouvoir se changer, de ne pas avoir pris assez de protections de rechange. Et si je me tâche au boulot ? Et alors, l’été, c’est pire que tout ! « Non je ne peux pas aller à la plage parce que j’ai mes règles ! », « J’ai peur d’avoir des fuites ! », « Je peux pas mettre de tampons ! », « Et si j’ai la ficelle qui dépasse ? », « Et toutes les saletés qui vont venir s’accrocher à mon tampon dans l’eau ! »… Combien de fois on a entendu ou vécu ça ?

Avec la cup, on n’a plus à se poser toutes ces questions. Plus de problèmes de ficelle qui dépasse, de tampon qui absorbe les saletés, qui fuit, etc… Avec la cup, on oublie presque qu’on a ses règles !

Comment ça marche ?

Déjà, il faut la choisir : au niveau de la couleur, pas de folies : votre choix sera vite fait : elles sont toutes transparentes. Au niveau des tailles, difficile de se tromper, il en existe 2, une grande, une petite : pour les femmes qui ont eu un accouchement par voie basse et les autres !

Pour la manipulation, la règle numéro 1 est l’HYGIENE ! Bien se laver les mains et nettoyer la coupe avant et après chaque utilisation. La stériliser avant et après chaque cycle. Dans de l’eau bouillante ou bien dans un stérilisateur adapté. Pincez la cup en V ou en hameçon, et insérez la horizontalement. Ensuite, faites la tourner à 360° pour être sûre qu’elle est bien insérée et qu’il n’y aura pas de fuites. Elle doit tourner facilement. Pour la retirer, toutes les 4 heures environ, 6 heures max, tirer délicatement sur la tige et pincez la pour qu’elle ne fasse plus ventouse. Videz-la et rincez-la à l’eau bien chaude, voire avec un peu de savon. Le soir, videz-la sous la douche, c’est encore le plus pratique !

Pour les premiers cycles, si vous voulez vous rassurer, portez un protège slip, le temps d’être tout à fait à l’aise.

me-lunalamazuna_coupe_menstruelle

Autres avantages

Amies sportives, la cup est compatible avec toutes vos activités : vélo, natation, etc… Elle est par ailleurs compatible avec votre stérilet. Autre avantage : aucune mauvaise odeur ne se dégage.

cup in biosynex be cup

Cup et STC ?

Le Syndrôme de choc toxique, appelé communément STC, est souvent évoqué lorsque l’on parle des avantages de la cup. Le STC est une infection liée à une bactérie, le Staphylocoque doré, qui peut se loger dans le nez, la gorge, le tube digestif, la zone périnéale et la peau. Maladie très rare, elle pénètre dans le sang via une blessure de la peau ou des protections intimes, type tampons. Fabriquées en polymère (un matériau non absorbant), les cup ont souvent donné à penser qu’elles permettaient d’éviter de développer une infection. Il faut néanmoins rester prudent : en 2015, sur 200 STC développées liées aux tampons, 1 cas était porteur de cup. Conclusions : cas limités mais pas improbables… Gardez néanmoins à l’esprit que cette maladie reste très rare mais restez vigilantes. Pour limiter le risque, respecter toujours les règles d’hygiène et utilisez des tampons ou cup adaptées à votre flux. Enfin, essayez d’alterner aussi souvent que possible avec des serviettes hygiéniques.

Alors, pour ou contre ? Déjà adoptée ? Impossible d’y passer ? Mesdames, donnez-nous votre avis !

Vous aimerez aussi…
Cup menstruelle
Mycose vaginale : comment la soulager ? 1
Au sport, on laisse la cystite sur le banc de touche ! 7
Une hygiène intime parfaite pour l'été !
Endométriose : le témoignage de Mélissa 1
Endométriose : comment apaiser le quotidien ?
Jambes lourdes : les solutions pour gagner en légèreté !
Infections urinaires : les traitements qui marchent 2