Endométriose : comment soulager au quotidien ?

L’endométriose est une maladie chronique qui touche les femmes en âge de procréer.
Peu connue, mal diagnostiquée, elle gâche la vie de nombreuses femmes. Elle est associée à des douleurs intenses, une fatigue importante, des gênes au quotidien, et souvent, une infertilité. Comment soulager ce mal-être au quotidien ? On vous éclaire !

Comment diagnostiquer l’endométriose ?

L’endométriose est un trouble gynécologique constaté lorsque l’endomètre, soit la muqueuse qui tapisse l’utérus, se forme en dehors de cet organe : sur les trompes de Fallope, sur les ovaires, ou autres organes environnants. Des kystes et lésions peuvent ainsi se former et entraîner des douleurs dans le bas du ventre et dans le bas du dos.

Elle peut se manifester chez la jeune fille dès l’apparition de ses règles lors de la puberté. Elle touche une femme sur 10 et se caractérise par des douleurs gynécologiques puissantes, particulièrement avant l’arrivée des règles ou encore au moment des rapports sexuels et des saignements très abondants lors du cycle menstruel. Pour autant, ces symptômes ne suffisent pas à officialiser la maladie. Il est nécessaire de faire pratiquer une échographie pelvienne ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) qui permettront de déceler plus en profondeur kystes et autres lésions.

Endométriose en chiffres

Comment soulager l’endométriose ?

Une fois que la maladie a été diagnostiquée, l’important est d’apporter du confort au quotidien : rendre les douleurs plus supportables, diminuer la fatigue chronique, mais aussi les troubles digestifs et infections urinaires fréquemment liés à l’endométriose.

Quels compléments prendre pour apaiser la maladie ?

Il n’existe pas de traitements spécifiques pour soigner une endométriose. Le gynécologue peut vous prescrire un traitement médicamenteux ou hormonal. Il est également possible d’améliorer les conditions de vie au quotidien grâce à des compléments alimentaires formulés avec des plantes. Ici, vont intervenir :

  • la Renouée du Japon : un puissant anti-oxydant et anti-inflammatoire
  • des vitamines et du magnésium pour réduire la fatigue
  • du zinc pour protéger du stress oxydatif
  • de la NAC (N-acétylcystéine) connue pour réduire les inflammations

En 90 gélules à raison de 3 par jour, le Conceptio des laboratoires Granions :

Conceptio endolib granionsEn boîte de 60, à raison de 1 à 2 par jour, l’Endometix de Densmore :

Endométriose : comment améliorer le quotidien ? 1

Laissez le temps à la première cure et aux plantes de faire leurs effets, soit 2 ou 3 mois ! L’efficacité de ces 2 compléments est prouvée. Essayez les 2 : l’un vous conviendra peut-être mieux que l’autre, chaque femme est différente et le degré de gravité du trouble varie aussi d’une personne à l’autre.

L’alimentation

Lorsqu’une endométriose a été diagnostiquée, il est important d’adopter une hygiène alimentaire adaptée, encore une fois pour apporter du confort au quotidien et limiter les douleurs et autres troubles.

Il faudra donc bannir les aliments riches en gluten, les produits laitiers, le sucre blanc, les viandes rouges car avec les hormones contenues peuvent perturber les cycles hormonaux. Privilégiez donc une alimentation en grande partie végétale, facile à digérer pour éviter les inflammations et la constipation.

Endométriose et grossesse ?

Selon Endofrance, l’association dédiée à la maladie en France, 40% de femmes atteintes d’endométriose rencontreraient des problèmes de stérilité. C’est d’ailleurs souvent lors d’un bilan d’infertilité qu’est constatée la maladie. Néanmoins, de nombreuses femmes, même diagnostiquées, parviennent à tomber enceinte, spontanément ou aidées par des techniques d’assistance médicale. Il est conseillé aux femmes concernées par la maladie de ne pas trop attendre lorsqu’elles ont un désir de grossesse.

Endométriose : le témoignage de Mélissa 1
Endométriose : comment apaiser le quotidien ?
Jambes lourdes : les solutions pour gagner en légèreté !
Infections urinaires : les traitements qui marchent 2
4 compléments pour bien vivre sa ménopause 4
Meritene : la nutrition du bien vieillir
Meritene : la nutrition du bien vieillir
Meritene : la nutrition du bien vieillir