Le masque FFP2 en 2022, qu’en est-il ?

Les recommandations face à la lutte contre la covid-19 évoluent quelque peu, ces derniers temps, face au nombre important de nouveaux cas Omicron. Masques jetables, lavables ou encore FFP2, il n’est pas toujours facile de savoir ce qu’il faut faire et lequel choisir. Encore plus quand un nouveau variant très contagieux pointe le bout de son nez. Y a-t-il de nouvelles recommandations sur le port du masque ? Le masque FFP2 est-il le plus puissant des masques ? Comment mettre correctement son masque respiratoire FFP2 ? Pour commencer l’année en toute sérénité, nos experts vous ont préparé les recommandations à suivre pour être protégé au quotidien avec son masque de protection respiratoire.

Masque FFP2 vs chirurgical : quel masque a la côte en France ? 

On trouve, sur le marché des masques, trois différents types : les masques chirurgicaux, les masques UNS et les masques FFP. Ces protections des voies respiratoires proposent des degrés de protection différents. En effet, les masques chirurgicaux et lavables sont des masques anti-projection alors que les masques FFP2 sont des masques filtrants. 

Plus précisément, les masques chirurgicaux sont des demi-masques à trois couches, non tissés, vous permettant de protéger toutes les personnes vous entourant de potentielle gouttelette de salive. Les masques lavables, aussi appelés masques réutilisables, fonctionnent comme les masques chirurgicaux, à la seule différence qu’ils sont en tissu. Attention, ces masques ne sont en aucun cas des protections contre les gaz et vapeurs toxiques ou encore les poussières, à la différence des masques FFP2. 

Néanmoins, les masques chirurgicaux et lavables sont, pour le moment, les seuls masques recommandés par les autorités sanitaires françaises afin de lutter contre l’épidémie de la covid-19 et le nouveau variant Omicron. En effet, les masques FFP2 demandent un protocole précis d’application, s’il n’est pas respecté, la protection qu’offre ces masques peut être minime. Alors que les masques chirurgicaux et lavables eux sont plus simples d’application

Pour rappel, pour bien mettre son masque jetable ou lavable, il faut dans un premier temps bien se laver les mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique. Le reste est assez simple, il vous suffit de saisir les deux élastiques présents à l’extrémité de votre masque et de les glisser derrière vos oreilles. Pour finir, la plupart des masques sont ajustables, il vous suffit de tirer votre masque au niveau du nez et du menton, et de bien serrer la barrette nasale. 

Le saviez-vous ? Une récente étude à montrer qu’il était possible de laver son masque chirurgical quelquefois en machine à laver.  

Le masque FFP2 est-il plus efficace que le masque chirurgical ?

Pour bien comprendre la différence de performance entre ces deux masques, il est nécessaire de savoir comment fonctionne un masque FFP2. Les masques FFP2, aussi appelés Face Filtering Pièce, sont des équipements de protection individuelle souvent utilisés en bricolage comme masque anti-poussière ou dans le domaine industriel contre les vapeurs et gaz. Effectivement, ils protègent contre l’inhalation de particules nocives pour l’organisme. 

Néanmoins, ces derniers sont aussi utilisés contre la covid-19, grâce à leur puissante capacité de filtration. Le plus souvent, ces masques de protection des voies respiratoires ont une forme en bec de canard et sont composés d’une soupape ou d’une valve pour faciliter la ventilation, grâce à ça vous êtes sûrs de ne pas ressentir de gêne respiratoire. Le plus souvent, ces protections présentent une capacité de filtration supérieure à 90 % et sont à usage unique. 

Vous trouverez sur notre boutique en ligne plusieurs choix de masques FFP2. La marque Face Mask propose, par exemple, des lots de 20 masques FFP2. Ces masques ont un fort pouvoir filtrant et un confort à toute épreuve. Ils ont été développés pour un usage quotidien grâce à des matériaux hypoallergéniques.  

Il est important de vous rappeler que peu importe le type de demi-masque porté il faut respecter les gestes barrières conseillés par les autorités sanitaires. En cette période hivernale, il est aussi très important de bien aérer les espaces clos, 10 minutes toutes les heures, c’est d’ailleurs, un des gestes barrières recommandé par le gouvernement. En effet, le virus de la covid-19 se transmet principalement via les aérosols, de petits nuages de particules que nous émettons au moment de la respiration. Aérer permet de disperser ces petites particules fines.  

Est-il obligatoire en France et en Europe ?

De nombreux pays, comme l’Italie ou l’Autriche, ont dernièrement rendu le port du masque FFP2 obligatoire dans l’optique de lutter contre le variant Omicron, une directive peu encouragée par les autorités sanitaires françaises. Ainsi, comme nous avons pu l’introduire plus haut dans cet article, seuls les masques chirurgicaux et les masques lavables de type UNS1 sont conseillés. 

Les masques UNS1 sont des sortes de masques alternatifs, ils ont été créés au début de l’épidémie de la covid-19 pour faire face au manque de masques chirurgicaux. Ce sont les fibres textiles des masques réutilisables qui limitent la projection de salive. Plus précisément, les masques lavables de type UNS1 ont une capacité de filtration de minimum 90 %. Néanmoins, les masques UNS1 ne sont pas des dispositifs médicaux, contrairement aux masques chirurgicaux. Les professionnels de la santé, n’utilisent pas ce type de protection, elle ne représente pas une protection suffisante. Ces masques sont pour un usage dit grand public. 

N’oubliez pas, pour que votre masque de protection respiratoire lavable et réutilisable vous protège bien, il faut en prendre soin. C’est-à-dire, respecter les indications présentes sur l’emballage de votre masque. Généralement, les masques réutilisables doivent être lavés, avant chaque utilisation, en machine à laver, minimum 30 minutes à 60°. En complément, vous devez vérifier le nombre d’utilisations. 

La marque française Podevache a, d’ailleurs, développé des protections UNS1 ultra-efficaces et originales. Motifs, citations,… Il y en a pour tous les goûts, toutes les tailles et tous les âges. Le petit plus de ces masques, ils peuvent être portés une centaine de fois sans pour autant moins vous protéger. Le coup de cœur de la team easypara, le motif smile !  

Les conseils pour bien porter un masque FFP2 

Comme vous l’avez sûrement compris, il n’est pas toujours simple de bien mettre son masque FFP2. Pour être sûr de l’avoir bien installé, il est nécessaire de suivre un protocole assez précis, en commençant par se laver les mains avec une solution antibactérienne ou de l’eau et du savon. 

Dans un premier temps, il faudra mettre votre masque, barrette nasale vers l’extrémité de vos doigts, au creux de vos mains. Ensuite, couvrez votre menton, votre bouche et votre nez avec le masque, tout en tenant votre masque au creux de votre main. C’est presque terminé, il ne vous reste plus qu’à positionner les élastiques derrière les oreilles. Il ne faut pas oublier, pour une protection efficace, de ne plus toucher à son masque FFP2 une fois installé sur le visage. En effet, il doit rester bien en place jusqu’à ce que vous en changiez. Si votre masque filtrant est sali par un liquide, nous vous recommandons d’en changer immédiatement. 

En complément, choisir une forme qui s’adapte bien au visage est aussi un moyen de vous assurer de l’efficacité de votre masque. Pour bien ajuster votre masque facial FFP2, positionner le parfaitement sur les joues. Attention, il n’est surtout pas recommandé de mettre votre masque sous le nez. 

Le masque FFP2 en 2022, qu'en est-il ? 1

Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 2Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 1

Le masque FFP2 en 2022, qu'en est-il ? 2
Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 3
Les masques chirurgicaux sont-ils lavables ?