Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron ?

Le port du masque est maintenant une habitude bien ancrée dans les mœurs pour se protéger de la covid. Masque chirurgical, masque lavable ou encore masque FFP2, il existe une multitude de masques de protection respiratoire, pour les grands et les petits. Mais, face à la flambée des cas de covid Omicron, la question du port du masque FFP2 obligatoire refait son apparition. Il a, d’ailleurs, été rendu obligatoire dans les lieux publics en Italie, en Autriche ou encore dans certaines régions d’Allemagne. Mais quel est l’intérêt d’un masque FFP2 ? Quelle différence avec un masque chirurgical ? Nos experts vous expliquent tout.

Qu’est-ce qu’un masque FFP2 ? 

Les masques FFP2, FFP, signifiant Face Filtering Pièce, sont des masques de protection respiratoire très puissants et jetables. Ce type de demi-masque protège les voies respiratoires et permet de filtrer les particules présentes dans l’air comme les virus et les fines poussières. Il existe trois types de masques FFP : FFP1, FFP2 et FFP3, ces masques proposent une protection croissante. Les masques FFP3 étant les plus puissants de cette catégorie. Les masques de type FFP sont des équipements de protection individuelle, généralement utilisés pour le domaine industriel, ils peuvent protéger contre les gaz et vapeurs. Ils ont aussi des propriétés anti-poussière.

Les masques FFP2, ont une forte étanchéité et un fort taux de filtration, ils peuvent donc, parfois, rendre la respiration difficile. Certains masques FFP2 sont alors équipés de valve ou de soupape pour faciliter les échanges d’air. Il est impossible de ne pas les reconnaître, ils ont une forme en bec de canard. 

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la covid-19, les masques FFP2 peuvent être une solution efficace pour vous protéger, uniquement si vous l’installez correctement. L’installation de ce type de masque jetable sur le visage est différente d’un masque lavable ou chirurgical. En effet, il faudra disposer votre masque, barrette nasale vers l’extrémité de vos doigts, au creux de vos mains.  Puis couvrez votre menton, votre bouche et votre nez avec le masque, tout en le tenant au creux de votre main. Il ne vous reste plus qu’à positionner les élastiques derrière les oreilles. Pour une meilleure protection et un meilleur confort, ajustez bien la barrette nasale. 

Attention, à la différence des masques chirurgicaux et des masques de protection réutilisables, une fois installé, il ne faut plus toucher à votre masque FFP2. Ces masques très puissants, offrent généralement, suivant le modèle, une protection pendant huit heures. Une fois ce délai passé, il faudra jeter votre masque. 

Quelle est la différence entre un masque FFP2 et un masque chirurgical ?

Face à la covid-19, les masques sont devenus obligatoires dans tous les lieux publics pour limiter les contaminations. Ils font partie de la fameuse liste des gestes barrières. Mais parmi la multitude de masques présents sur le marché, il est parfois difficile de s’y retrouver. Nos experts vous expliquent les différences. 

Comme vous l’avez sûrement compris précédemment, les masques FFP2, dans le cadre de l’épidémie de la covid-19, vous protègent contre linhalation du virus présent dans l’air. Ils protègent aussi les personnes que vous croisez des projections de salive. Néanmoins, ils ne sont, en aucun cas, recommandés par les autorités sanitaires pour un usage quotidien par le grand public. 

Les masques chirurgicaux, eux, sont des équipements de protection anti-projection, ils limitent la projection de micro-gouttelettes, grâce à trois couches filtrantes non tissées. Ce type de masque anti-projection est avant tout utile pour protéger les autres lorsque vous parlez, toussez, etc. Les masques lavables proposent le même type de protection. Attention, ces masques n’ont pas de forte capacité filtrante, ils ne sont donc pas recommandés pour protéger de la poussière. 

De plus, les masques chirurgicaux proposent un temps de protection moins important que les masques FFP2. En effet, pour une protection et une filtration optimale, votre masque chirurgical devra être changé au maximum toutes les quatre heures. Nos experts vous recommandent, cependant, de changer votre masque chirurgical dès qu’il est souillé, surtout par un liquide. En effet, les liquides atténuent les capacités de filtration de votre masque. Au quotidien, nos experts vous conseillent de toujours avoir un petit stock de masques à usage unique dans votre sac à main, pour éviter les difficultés. 

Le saviez-vous ? En complément de votre masque chirurgical, pour éviter la buée sur les lunettes, n’hésitez pas à utiliser un embout anti-buée. 

Pourquoi le masque FFP2 est-il plus utilisé à l’étranger qu’en France ? 

Face au nouveau variant de la covid-19 : Omicron, le débat sur le port du masque FFP2 refait surface. Le port de ce type de masque est, d’ailleurs, obligatoire dans un certain nombre de pays. Chez nos voisins italiens, il est, par exemple, obligatoire de porter des masques FFP2 dans les lieux publics depuis le 25 décembre.

La haute capacité de filtration des masques FFP2 serait le principal argument des pays ayant rendu le port de ce masque de protection respiratoire obligatoire. En effet, le variant Omicron étant beaucoup plus contagieux, les masques FFP2 représenteraient une protection respiratoire plus importante que les masques chirurgicaux. En effet, les masques FFP2 sont généralement composés d’une pièce faciale et d’un système de filtration, ce qui leur confère un fort pouvoir filtrant. 

Attention, n’oubliez pas que le port du masque ne vous permet pas d’oublier les gestes barrières. Pour une bonne protection contre la covid-19 respectez les distanciations sociales, lavez-vous les mains régulièrement avec du gel hydroalcoolique, toussez dans votre coude. Et on ne rappellera jamais assez mais, en cas de symptômes, faites un test et isolez-vous rapidement. Le nouveau variant de la covid étant facilement transmissible, nous vous recommandons aussi de bien aérer les espaces de vie. 

Le masque FFP2 est-il obligatoire en France ?

Les masques de protection recommandés par les autorités sanitaires françaises sont les masques chirurgicaux et les masques lavables. Les masques FFP2 ne sont pas obligatoires, seul le port du masque l’est. Mais pourquoi les masques respiratoires FFP2 ne sont pas recommandés en France ? Les autorités françaises mettent en avant la protection partielle que pourrait offrir un masque FFP2 mal installé. Comme nous vous l’avons expliqué précédemment, un masque filtrant s’installe en suivant un protocole précis, au risque qu’il offre une protection très limitée. 

Il est donc principalement conseillé en France, de porter un masque chirurgical ou lavable, bien installé. Pour cela, il faudra dans un premier temps attraper votre masque par les élastiques. Il est ensuite nécessaire de glisser les élastiques derrière vos oreilles. Il ne vous restera plus qu’à ajuster votre masque en tirant au niveau du nez et du menton. Pour une protection complète, un peu à la manière d’un masque complet, vous pouvez utiliser une visière ajustable. 

Pour quel masque FFP2 puis-je opter ?

Choisir le bon masque n’est pas toujours facile, surtout un masque FFP2. Nos experts vous ont ainsi concocté la shopping list à suivre pour choisir le bon masque filtrant. 

Le masque FFP2 Orgakiddy

La marque Orgakiddy a développé une gamme de masques FFP2. Ces masques proposent une capacité de filtration de 94 % pendant huit heures, ce sont de très bons alliés contre l’épidémie de la covid-19. Ces protections sont principalement recommandées pour les personnes dites à risque. Attention, ces masques ne sont pas uniquement réservés à la lutte contre la covid-19. En effet, ils peuvent être utilisés pour protéger de maux du quotidien comme la grippe ou encore dans un cadre professionnel pour protéger des aérosols, des vapeurs toxiques ou encore des gaz.

Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 1

Le masque FFP2 Face Mask

Ce masque respiratoire en forme de bec de canard de la marque FaceMask offre une protection optimale contre les bactéries et les virus en tout genre. Ce masque de couleur blanche, en plus d’offrir une bonne protection, offre un confort optimal grâce à une formulation hypoallergénique. Le petit plus qui fait toute la différence, ce masque offre une large surface de protection pour une meilleure respiration, tout au long de la journée. Ce dernier peut, d’ailleurs, aussi être porté huit heures.

Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 2

Le masque FFP2 en 2022, qu'en est-il ? 2
Le masque FFP2 est-il à privilégier face à la lutte contre le variant Omicron 3
Les masques chirurgicaux sont-ils lavables ?