Microbiote intestinal : tout savoir sur la flore intestinale

Les études sur le microbiote intestinal ne cessent de démontrer son importance pour l’organisme, il est d’ailleurs actuellement considéré comme un organe à part entière du corps humain. Malgré des recherches de plus en plus précises, de plus en plus de personnes souffrent de troubles intestinaux, tels que des ballonnements, des crampes et bien d’autres effets indésirables… 

Une des causes principales possible : un dérèglement de la flore intestinale ! Sans vous en rendre compte, vous avez peut-être négligé cette partie de votre organisme. Mais qu’est ce qu’un microbiote ? Comment puis-je en prendre soin ? Les experts de la team d’Easypara vont tout vous expliquer. La flore intestinale n’aura plus aucun secret pour vous !

Définition – Qu’est ce qu’un microbiote ? 

Un microbiote est un ensemble de micro-organismes évoluant naturellement dans un écosystème spécifique, on appelle cet écosystème le microbiome. Le microbiote est aussi appelé flore bactérienne, on ne voit pas et on ne sent pas ses micro-organismes, et pourtant ils jouent un rôle primordial pour leurs hôtes et leur santé. Il existe différents types de microbiote dans l’organisme humain : le microbiote vaginal, le microbiote intestinal, ou encore le microbiote bucco-dentaire….On trouve dans le microbiote humain des bactéries, des virus, des champignons… Ces micro-organismes sont présents sur ou dans le corps humain et ne présentent aucun danger pour notre santé, nous vivons en symbiose avec ces organismes.  

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le microbiote intestinal. Le microbiote intestinal représente l’ensemble des micro-organismes présents dans notre système digestif. La flore intestinale est le microbiote le plus important du corps humain. Elle est composée de bactéries, de virus et tant d’autres micro-organismes non pathogènes. Les bactéries sont présentes dans un plus grand nombre au sein de cet écosystème et sont anaérobies. Anaérobie signifie que ces bactéries sont capables de vivre dans un environnement dépourvu de dioxygène.  

Plus précisément, il y a près de 10 000 milliards de micro-organismes qui évoluent sur notre paroi digestive, soit 2 kg de micro-organismes. Le saviez-vous ? Il y a 2 à 10 fois plus de micro-organismes dans notre système digestif que le nombre de cellules qui constituent le corps. Le microbiote intestinal évolue tout le long de la paroi du tube digestif de sorte à créer un film protecteur très puissant. On trouve une concentration plus importante de ces organismes dans l’intestin grêle et le côlon. Même si d’une personne à l’autre la flore intestinale est différentes on trouve 3 types de famille de micro organismes dominants : les entérotypes Bacteroïdes, Prevotella et Ruminococcus. 

Notre flore intestinale évolue tout au long de notre vie et est propre à chaque individu, un peu comme une empreinte digitale. A la naissance, la paroi intestinale est stérile. Le microbiote d’un bébé se constitue dès la naissance en rentrant en contact avec la flore vaginale maternelle et l’environnement extérieur, la parois intestinale du nouveau né est donc directement colonisée par des bactéries. Puis au fur et à mesure de sa croissance ce microbiote évolue. L’allaitement est par exemple un des moyens les plus efficaces pour développer le microbiote du nourrisson. À l’âge adulte la flore intestinale atteint une phase de maturité. Mais la quantité de chaque espèce et leur équilibre évolue en fonction de l’alimentation (fibres, additifs alimentaires…), de notre état de santé et de nos conditions de vie. Plus un microbiote est riche en micro-organismes, plus il est sain. A contrario, le microbiote vaginal ne doit pas forcément être riche mais plutôt stable pour éviter les infections urinaires ou vaginales. 

Le rôle du microbiote intestinal est de mieux en mieux connu, même si certaines fonctions de cette flore sont encore inexplorées. Certains troubles digestifs et certaines maladies peuvent être associées à un déséquilibre de cet écosystème. Il est donc important de comprendre le rôle de votre flore intestinale. La team d’expert d’Easypara va donc vous décrypter son fonctionnement.

Quel est le rôle de la flore intestinale ? 

La flore intestinale est primordiale pour le bon fonctionnement du corps. Tous les micro-organismes présents dans notre microbiote intestinal vivent en symbiose avec notre organisme et jouent un rôle physiologique. La flore intestinale joue plusieurs rôles importants: dans la digestion et les défenses immunitaires mais aussi dans la production de vitamine, ou encore dans la régulation de l’appétit. Elle est d’ailleurs considérée comme un organe à part entière

Premièrement, la flore intestinale est impliquée dans la dégradation des composés alimentaires comme les acides aminés et les fibres. Cette action permet à l’organisme de digérer , principalement dans l’intestin grêle, ce qui est indigeste pour l’estomac. Via ce phénomène les micro-organismes de la flore intestinale se nourrissent et préservent la bonne santé de la muqueuse intestinale.  Une flore intestinale équilibrée permet aussi à notre organisme de synthétiser certaines vitamines essentielles à notre corps, comme la vitamine K. 

Deuxièmement, la flore intestinale joue un rôle primordial pour le système immunitaire, 60 à 70 % des cellules immunitaires sont des cellules intestinales. Le microbiote intestinal protège le tube digestif des agents pathogènes en les détruisant.  Nous sommes en contact permanent avec des micro-organismes potentiellement pathogènes, notre flore intestinale est donc indispensable à notre système immunitaire. D’une part car il permet d’entraîner le système immunitaire, et d’autre part il permet aussi la maturation du système immunitaire. En résumé, votre système digestif est un super organe, plus précisément votre flore intestinale est un super organe. Il ne joue pas seulement un rôle dans la digestion, c’est un organe qui permet de digérer, absorber et protéger l’organisme. 

Mais quels sont les signes d’un microbiote déséquilibré ? Un déséquilibre de votre flore intestinale peut être à l’origine de troubles digestifs: diarrhées, ballonnements…Si les troubles digestifs sont les signes les plus flagrants d’une destruction de la flore intestinale, d’autres symptômes peuvent également témoigner d’une destruction du microbiote. Il est alors possible d’observer une augmentation des allergies et des infections comme la gastro-entérite. Etant donné que la flore intestinale est perturbée, la perméabilité de la muqueuse intestinale n’est pas assez efficace, les organismes pathogènes peuvent donc plus facilement passer notre circulation sanguine.  

Ces désagréments peuvent impacter votre vie au quotidien, il est donc nécessaire de protéger votre flore intestinale. Une flore saine est donc primordiale pour une santé de fer, l’ expression “ Nous sommes ce que nous mangeons” prend tout son sens. En effet, comme nous l’avons détaillé précédemment, une mauvaise alimentation peut entraîner un déséquilibre de cet écosystème complexe et donc provoquer des inflammations, du stress, de la fatigue et bien d’autres troubles. De plus, des troubles digestifs chroniques existent, comme la maladie de crohn ou encore le syndrome du côlon irritable. 

Vous vous passeriez bien de ces symptômes, n’est ce pas ?  Alors en cas de gêne intestinale plusieurs méthodes existent pour améliorer votre microbiote intestinal quotidiennement chez vous. Néanmoins en cas de gêne répétée n’hésitez pas à aller consulter votre médecin traitant.

Comment améliorer le fonctionnement du microbiote intestinal ? 

Avant de comprendre comment améliorer son microbiote intestinal, il faut comprendre comment ne pas le dérégler. Le stress, la prise répétée de médicaments comme les antibiotiques et une mauvaise alimentation peuvent complètement dégrader votre flore intestinale. Comme nous l’avons vu précédemment, notre flore intestinale influe directement sur notre bien-être ! Un microbiote est composé d’une multitude de micro-organismes, plus il y en a plus la flore intestinale est saine. 

Vous pouvez facilement éviter les déséquilibres de la flore intestinale grâce à quelques gestes simples: il est tout d’abord nécessaire d’adopter une alimentation équilibrée et une vie saine. Cela signifie aussi qu’il est important pour votre transit de pratiquer une activité sportive régulière, d’éviter les aliments industriels et transformés. De plus, une trop grande consommation de sucre est à proscrire, comme une consommation excessive de viande rouge. 

Vous pouvez aussi enrichir votre régime alimentaire en consommant régulièrement des aliments riches en probiotiques et en prébiotiques. Les prébiotiques sont les aliments des micro-organismes de notre système digestif, ces aliments sont généralement riches en fibres. Les micro-organismes de notre flore intestinale n’ont pas nécessairement besoin de prébiotique pour vivre. On trouve des prébiotiques dans beaucoup d’aliments d’origine végétale mais leur concentration peut varier. L’apport journalier conseillé en prébiotique est de 25 g/jour. La banane, l’ail, l’artichaut ou encore les asperges sont des aliments riches qui peuvent vous aider à atteindre cet apport journalier. 

Il est aussi possible d’utiliser des produits riches en probiotique, comme les aliments lacto fermenté ou encore des compléments alimentaires. Les probiotiques doivent être composés de plusieurs micro-organismes et être consommés vivants. Le kéfir, par exemple, est une boisson agréable, et aussi un probiotique naturel. Ou plus simplement, il est possible de consommer des yaourts, eux aussi riches en probiotiques. 

En complément, les psychobiotiques peuvent aussi être efficaces sur la flore intestinale. De plus en plus d’études scientifiques en vantent les mérites. Les bactéries digestives produisent des substances qui agissent directement sur le cerveau. Elles fabriquent d’ailleurs de la sérotonine, un neurotransmetteur qui intervient dans le contrôle de l’humeur et du sommeil. L’ananas, les dattes ou encore les figues sont des psychobiotiques naturels

Si l’enrichissement de votre alimentation ne suffit pas, il existe différents types de compléments alimentaires avec des formulations spécifiques. Ils peuvent être à base de probiotiques, de plantes, ou encore d’oligoéléments…Les compléments à base de plantes sont conseillés pour réguler les légers troubles digestifs. Pour ce qui est des compléments alimentaires digestion ou à base de probiotique il est important de choisir celui qui vous convient le mieux, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste. 

Pour les troubles de la flore, nos experts vous conseille la gamme de complément alimentaire Lactibiane de chez Pileje. Plus spécifiquement, pour les troubles mineurs, nos experts préconisent la complémentation Lactibiane Référence. Ce complément alimentaire contient 4 souches de probiotiques dosées à 4 milliards par gramme. Il contribue au maintien de la flore intestinale, améliore le confort digestif et régule le transit. Ce complément est l’allié idéal pour vaincre les troubles intestinaux, mais aussi en prévention de l’hiver pour stimuler les défenses immunitaires et renforcer la flore intestinale.

Adopter tous ces petits gestes au quotidien permet d’améliorer votre transit en évitant un dérèglement de la flore intestinale. Les probiotiques sont les seuls compléments alimentaires qui peuvent refaire intégralement la flore intestinale. Avant de prendre des compléments alimentaires de ce type, on ne le répétera jamais assez, il est conseillé de consulter son médecin traitant ou encore son gastro-entérologue, avant toute automédication.

Quels sont les bénéfices du microbiote intestinal pour la santé ? 

Notre corps est quotidiennement exposé à des bactéries, elles sont la plupart du temps inoffensives voire bénéfiques. Mais certaines peuvent être dangereuses pour notre organisme. Par exemple, la Salmonelle est une bactéries transmissible via notre alimentation. Elle peut être très dangereuse.  Il faut donc prendre soin de votre barrière intestinale afin d’éviter toute contamination. 

Si on devait résumer, la flore intestinale est une barrière protectrice contre toutes les agressions extérieures. Plus précisément, l’équilibre de votre flore apporte une protection optimale et de nombreux bénéfices à tout votre corps. Un microbiote intestinal riche est synonyme d’une bonne santé.  Les bienfaits en sont multiples: meilleur système immunitaire, contrôle du poids, amélioration du système digestif, vitalité… Nos experts vous ont décrypté tous les bénéfices. 

Le système immunitaire est vital, sans lui vous ne pourriez pas vous défendre contre toutes les agressions bactériennes et virales. Renforcer ses défenses immunitaires est donc primordiale. Comme nous avons pu l’expliquer précédemment, la flore intestinale joue un rôle essentiel pour notre système immunitaire.  Une flore intestinale saine et riche vous permet donc de vous protéger contre les agressions bactériennes et virales quotidiennes. Le microbiote vous permet donc, de manière plus générale, d’améliorer votre vitalité.  Il est par ailleurs conseillé de faire une cure de complément alimentaire pour votre microbiote avant l’hiver afin de renforcer le système immunitaire. 

Comme vous l’avez compris, le microbiote intestinal joue aussi un rôle important sur votre digestion. Une bonne digestion évite les ballonnements, les crampes…. Le microbiote présente de nombreuses autres vertus. Prendre soin de cet écosystème intestinal serait-il le régime idéal ? On ne peut pas à proprement parler d’un régime, plutôt d’un régime alimentaire idéal, avoir une flore intestinale riche permet d’avoir un ventre plus plat mais aussi de réguler son poids. En effet, l’ingestion de  probiotiques naturels  semble jouer un rôle dans le déclenchement du sentiment de satiété. Ainsi, la flore intestinale agit sur la prise de poids ou non.

Certains compléments alimentaires minceur utilisent ce phénomène naturel. Comme les laboratoires Targedys et Biocodex. Ce sont les spécialistes en matière de complément alimentaire minceur agissant sur le microbiote. Ces laboratoires proposent des compléments alimentaires complets comme l’EntéroSatys ou le Satylia. Ces compléments alimentaires proposent une formulation unique, l’actif principal étant la souche Hafnia alvei. 

Il est aussi nécessaire de connaître les inconvénients d’un microbiote négligé. Une dysbiose prolongée , c’est-à-dire un déséquilibre de la flore intestinale pendant un temps prolongé, peut favoriser certains problèmes de santé comme : l’obésité, le diabète ou encore même les maladies neuro-psychiatriques. 

Parfois, cette partie du corps est négligée, et pourtant elle est nécessaire à tous les êtres humains. Il faut donc en prendre soin quotidiennement.  Un rythme de vie sain et équilibré est l’allié idéal pour un microbiote riche ! Il est intéressant de rappeler que l’intestin est considéré comme le “deuxième cerveau” de notre corps. Il contient 200 millions de neurones, il y a donc une communication constante entre le cerveau humain et le système digestif. Un microbiote sain est synonyme d’une bonne santé physique et mentale. 

Alors qu’attendez-vous pour prendre soin de votre transit ?Microbiote intestinal : tout savoir sur la flore intestinale 3

Microbiote intestinal : tout savoir sur la flore intestinale 2

Adopter les bons gestes face aux allergies printanières 17
Tout savoir sur la culotte menstruelle 5
Rétention d'eau : que faire pour s'en débarrasser ? 3