Piqûres de méduse : les bons gestes !

En été, les méduses sont de vilaines petites bêtes qui peuvent ruiner une journée à la plage. Si nous connaissons bien les problèmes liés au soleil, au chlore, au sel ou encore au sable, nous oublions bien souvent que les méduses sont de plus en plus présentes chaque année. Entre ces petites bêtes qui adorent nous piquer dans l’eau et la douleur engendrée après coup, elles sont la hantise des vacanciers ou des baigneurs d’un week-end. Pour une journée sereine à la plage tout l’été, nos experts vous donnent leurs conseils avisés et vous proposent une trousse à pharmacie à glisser dans le sac !

Piqûres de méduse : les bons gestes !

Les piqûres de méduses : que faire ? 

Fléau dans les eaux chaudes du sud de la France comme dans l’océan, les méduses sont le grand dam des vacanciers. Ce petit animal de mer, en apparence inoffensif, possède des cellules urticantes présentes sur les tentacules et/ou sur l’ensemble de son corps. Comme un prédateur qui souhaite gagner le combat envers sa proie, la méduse envoie un liquide venimeux dès qu’elle entre en contact avec la peau de l’être humain. Et oui, une piqûre de méduse provoque une douleur vive, comme une décharge électrique sur le moment puis comme une sensation de brûlure sur le long terme. Et enfin, arrive une démangeaison insoutenable pour les plus grands comme pour les plus petits. Si beaucoup de vacanciers connaissent ces symptômes, ils n’adoptent pas forcément les bons gestes.

Les bons gestes à adopter face à une piqûre de méduse

Lorsqu’une méduse s’approche un peu trop prêt de votre jambe ou de votre bras et vous pique, il ne faut surtout pas paniquer. Si vous paniquez et que vous êtes dans un endroit où vous n’avez pas pied, vous risquez de perdre le contrôle et de vous noyer. Alors le premier réflexe lors d’une piqûre est de sortir de l’eau. Une fois dehors, s’il n’y a pas de poste de secours à proximité, il faudra vous débrouiller pour enlever les bouts de tentacules qui restent. Nous vous conseillons de le faire avec un objet fin comme un couteau ou encore de frotter légèrement la zone avec du sable mouillé pour éviter de casser les filaments urticants de chaque tentacule. Puis, pour essayer d’apaiser, rincez abondamment la zone piquée dans la mer. Attention à ne surtout pas utiliser l’eau douce, elle risque de raviver la douleur. Ou bien, si vous en avez sur vous, vous pouvez utiliser du vinaigre. Il est utilisé dans les postes de secours des plages notamment pour décoller les filaments sans les casser. 

Une fois à la maison, il ne faut pas laisser passer la piqûre même si vous ne ressentez plus rien. Avant de faire quoi que ce soit, il est important de désinfecter la zone avec une compresse propre imbibée d’une solution antiseptique, puis d’appliquer une pommade antihistaminique. Néanmoins, si la sensation de brûlure persiste, s’il y a une quelconque réaction allergie ou si la piqûre se trouve au niveau du visage : consultez votre médecin !

Ce qu’il ne faut pas faire en cas de piqûre

Dès lors que vous vous faites piquer sur la plage, il est important également de ne pas adopter les mauvais gestes. Et oui, cela peut entraîner une surinfection de la plaie ou encore créer une réaction encore plus importante de démangeaison, de brûlure ou autre. Alors, que ce soit vous ou vos enfants, il ne faut pas faire couler de l’eau douce au risque de libérer le venin restant dans les filaments, il ne faut pas sucer la zone infectée pour aspirer le venin, il ne faut pas appliquer de l’alcool ou faire saigner la blessure, ni poser de garrot, puis, contre toute attente, il ne faut pas uriner sur la piqûre. Et oui, les médecins le déconseillent à cause d’une possible infection en plus. Enfin, une règle d’or : il ne faut jamais toucher une méduse échouée sur la plage. Même si elle est morte, son système de défense est toujours vivant et ses cellules urticantes continuent de piquer.

La trousse de secours indispensable pour la plage 

Si nous pensons tous à prendre nos soins solaires, nos lunettes et nos casquettes pour une journée à la plage, on oublie souvent les accessoires de pharmacie à toujours avoir dans le sac. Pour une journée farniente et parfaite à la plage, on pense à prendre avoir soi de la crème pour les coups de soleil, du collyre, mais aussi de l’antiseptique pour désinfecter les plaies, des compresses propres, un couteau-suisse, une crème apaisante pour les piqûres de méduses et autres insectes, un aspi-venin pour les piqûres de guêpes ou encore des pansements. Si ce sont des indispensables pour une pharmacie de plage, si vous allez dans une zone réputée pour la prolifération de méduse, équipez-vous de produits spécifiques. 

Le conseil d’expert : il faut toujours appliquer un soin solaire SPF50 sur les piqûres de méduses pour éviter les taches duent à la cicatrisation !

Piqûres de méduse : les bons gestes ! 4Piqûres de méduse : les bons gestes ! 3 Piqûres de méduse : les bons gestes ! 5

Insolation ou coup de chaleur ? On vous dit tout ! 1
Piqûres de méduse : les bons gestes ! 2
Enfants : quels gestes à adopter face au soleil ? 1