Quand effectuer le test sous pilule ?

Sous pilule de contraception, nous avons généralement tendance à penser que le risque d’une grossesse est moindre grâce au fait que nous soyons protégés à 100%. Mais avez-vous toujours été régulière dans la prise de votre pilule ? Découvrez nos produits qui se destinent à être de véritables soutien face à toutes vos questions santé, nutrition, soins… Composé d’une équipe d’experts médicaux et beauté, nous sommes capable de vous conseiller en prenant soin d’étudier correctement votre demande pour adapter les préconisations en fonction de vos besoins. N’hésitez pas à nous confier vos moindres doutes afin que nous puissions trouver une réponse ensemble à vos questions.

Quand effectuer le test avec pilule ?

En cas d’oubli de pilule

Aie ! Même en essayant de faire attention, un oubli de pilule est survenu. Pas de panique, Easyparapharmacie vous donne la marche à suivre en cas d’oubli de pilule. Si vous vous en rendez compte le lendemain, que vous ayez eu un rapport ou non, il faut tout de suite prendre la fameuse pilule oubliée. Peu importe si vous en prenez deux dans la journée et à la même heure du coup. Ensuite, continuez simplement à prendre votre pilule normalement à l’heure habituelle. Si vous avez eu un rapport non protégé dans les 5 jours qui précèdent l’oubli ou bien si vous avez oublié deux comprimés de la même plaquette, prenez la pilule du lendemain pour la contraception d’urgence. Assurez-vous dans les 7 jours suivants d’utiliser un préservatif pour vos rapports à venir.

Les idées reçues sur la pilule

Bon nombre de témoignages vous ont un jour poussé à entendre des commentaires remettant en cause l’efficacité de votre pilule ou le fait qu’elle puisse modifier votre morphologie par exemple. Est-ce qu’elle fait réellement grossir ? Modifie-t-elle mon humeur ? Est-ce qu’elle peut rendre stérile ? Donne-t-elle des boutons ? Avant d’écouter les témoignages d’autrui, renseignez vous plutôt auprès de votre médecin gynécologue pour qu’il puisse vous diriger vers la pilule adaptée à votre corps en fonction de votre mode de vie et de vos antécédents médicaux. Parce que le métabolisme réagit différemment en fonction de la personne, les effets seront donc personnels.

Quelle est la fiabilité d’un test de grossesse sous pilule ?

Si vous ressentez des symptômes d’une éventuelle grossesse, il est utile de faire un test de grossesse. La pilule contraceptive protège mais ne peut pas éliminer le risque d’une éventuelle grossesse. Un test de grossesse est particulièrement fiable, même si vous êtes sous pilule. La pilule de contraception féminine n’a aucune incidence sur le fonctionnement basique d’un test de grossesse mais il est important de le faire au bon moment, c’est-à-dire dès la date d’oubli de la pilule, 3 semaines après le dernier rapport sexuel ou dès que les symptômes d’une grossesse se font ressentir. Pour plus de certitude, il est tout à fait possible de procéder à un test de grossesse sanguin, en plus du test de grossesse urinaire.

Que faire si le résultat est positif alors que je suis sous pilule contraceptive ?

Le risque zéro n’existe pas. Bien que la pilule protège efficacement, elle ne peut pas empêcher à 100% une éventuelle grossesse. Si un test de grossesse est positif alors que vous êtes sous pilule : surtout, pas de panique ! Il se pourrait qu’il y ait eu un changement au niveau de la prise de votre pilule. Cela peut aussi être un signe que la pilule contraceptive que vous prenez n’est plus adaptée à votre corps. Et cela peut arriver, même après des années de prise. Avoir du retard au niveau des heures peut avoir une incidence sur l’effet protecteur de la pilule. Tout comme la prise de médicaments comme certains antibiotiques qui éliminent la barrière protectrice qu’apporte une pilule. Veillez à toujours prendre à la même heure votre pilule contraceptive pour permettre à la pilule de générer en temps et en heure le taux d’hormones pour empêcher les ovaires de fabriquer un ovule.

Le risque de grossesse sous pilule ne se déclenche pas immédiatement. Il se peut que la grossesse soit survenue alors que vous avez continué à prendre votre pilule normalement chaque jour. Il n’y a pas de panique à avoir sur ce point-là car aucune étude ne démontre qu’une pilule possède des effets néfastes sur la formation sur fœtus. Les syndromes de la grossesse restent quant à eux inchangés. Il faut toutefois consulter un médecin ou un spécialiste le plus rapidement possible.

Quels sont les autres moyens de contraception possibles ?

La pilule n’est pas l’unique moyen de contraception existant. Si vous ne prenez pas la pilule ou que vous souhaitez arrêter la pilule en guise de moyen de contraception, il existe des alternatives tout aussi efficaces. Attention, l’arrêt d’une pilule n’est pas sans conséquences. Nous vous recommandons de suivre les recommandations de votre médecin avant d’arrêter la prise de la pilule.

Le préservatif masculin est l’un des moyens de contraception les plus populaires. Lorsqu’il est correctement utilisé, la fiabilité d’un préservatif peut atteindre les 98%. A usage unique, le préservatif pour hommes doit être correctement déroulé sur un pénis en érection et ne doit pas être abîmé. Un préservatif déchiré ou périmé peut réduire l’efficacité, augmenter le risque de grossesse ainsi que l’infection d’une MST.

L’implant est un mode de contraceptif sous peau qui vient diffuser une hormone visant à bloquer l’ovulation. Un implant féminin dispose d’une durée de vie de 3 ans. Il se trouve être fiable à près de 99,9%. Toutefois, un implant ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles mais uniquement d’une éventuelle grossesse.

Pour une protection aussi efficace que celle qu’apporte la pilule, optez pour un patch contraceptif. Facile à utiliser et confortable à la fois, il protège jusqu’à 99,7% en bloquant l’ovulation. Au niveau du renouvellement, le patch doit être changé toutes les semaines, au moins 3 fois par mois.

D’autres moyens contraceptifs existent comme l’anneau vaginal, la cape cervicale, le préservatif féminin, le diaphragme… Pour une protection optimale, la double protection peut être favorisée.

Pilule contraceptive : à partir de quel âge peut-elle être administrée ?

Avant d’utiliser une pilule contraceptive, il convient de consulter un médecin ou un gynécologue. La prise de pilule se fait uniquement sous ordonnance. Il n’existe pas d’âge défini pour prescrire une pilule mais des facteurs importants de santé entrent en jeu. Généralement, la pilule de contraception peut parfois être transmise à partir de l’âge de 15 ans pour certains problèmes comme une irrégularité au niveau des règles ou pour traiter l’acné hormonale, en plus d’empêcher une éventuelle grossesse. La prescription de la pilule est parfois primordiale à la puberté.

Quand faire un test de grossesse ? 1
Quand effectuer le test sous pilule ? 1
Comment lire mon estimation d'âge de grossesse sur Clearblue ? 1