Quel thermomètre choisir ?

Simple petit virus ou état fiévreux fort, le choix d’un thermomètre est important pour déterminer précisément la température de votre organisme. Mais attention, certaines subtilités sont importantes à connaître pour utiliser et lire les résultats de votre thermomètre. Lequel choisir ? Comment s’en servir ? Les résultats sont-ils fiables ? Nos experts répondront à toutes ces questions pour que vous puissiez choisir le modèle le plus adapté à vos besoins

Quel thermomètre choisir ? 6

Quelles sont les différentes façons d’utiliser un thermomètre ?



Un thermomètre est un appareil qui permet de mesurer la température du corps humain, c’est le petit ustensile à avoir dans son armoire à pharmacie pour savoir si vous avez de la fièvre rapidement. La fièvre est un phénomène naturel qui indique la présence d’un agent étranger dans le corps comme une bactérie ou un virus. Plus précisément, c’est la réaction du système immunitaire aux agents pathogènes, mais sans thermomètre difficile de savoir si vous avez vraiment de la température. Naturellement, l’organisme à une température située entre 36 °C et 37,5 °C, au-delà, on parle d’hyperthermie ou d’état fiévreux pour les températures supérieures à 38 °C. 

Le premier thermomètre médical à avoir fait son apparition était le thermomètre Gallium, un format en verre maintenant interdit s’il est à base de Mercure. Ces dernières années, les thermomètres ont fortement évolué au rythme des découvertes technologiques pour proposer des solutions moins contraignantes de mesure de la température. Vous trouverez sur le marché trois types de thermomètre : Les thermomètres électroniques, les thermomètres  infrarouges et les thermomètres à cristaux liquides, ainsi que les thermomètres auriculaires. 

Le thermomètre digital, aussi appelé thermomètre électronique, ou encore thermomètre numérique, est la version la plus classique des thermomètres, il fonctionne à piles. Ce petit appareil électronique vous permet de connaître rapidement votre température grâce à une sonde thermique électrique située à l’extrémité du thermomètre et un écran LCD à l’opposé pour connaître la température en Celsius. Certains thermomètres électroniques proposent des écrans rétroéclairés, un embout flexible… c’est à vous de choisir celui qui vous convient. À noter, que ce type de thermomètre peut être utilisé par voie buccale, anale ou axillaire, chez l’enfant et l’adulte. La voie axillaire correspond à une prise de température sous l’aisselle. Ce type d’appareil médical demande une hygiène irréprochable, il faut donc veiller à bien le nettoyer avant et après l’utilisation avec de l’eau et du savon ou une solution désinfectante. 

Bien connus depuis de début de l’épidémie de la Covid-19 les thermomètres infrarouges, aussi appelés thermomètre sans contact, sont très précis et très pratiques. En effet,  avec ces thermomètres n’ont pas besoin de contact physique, c’est une solution hyper hygiénique, il suffit de placer la tête de votre thermomètre à quatre centimètres du front ou des tempes. La température est ainsi mesurée grâce à un rayonnement infrarouge, c’est évidemment une solution sans danger pour vous et vos bambins. Il existe aussi les thermomètres frontaux à base de cristaux liquides,  plus classiques, ce type de thermomètre se présente sous forme de bandelette à placer sur le front. Ce sont les cristaux liquides thermochromiques présents sur la face interne de la bandelette qui vous permettent de connaître votre température. Les thermomètres auriculaires, quant à eux, permettent de prendre la température au niveau du conduit auditif.  Ces appareils permettent une mesure très fiable et très pratique, pour les particuliers et les professionnels de santé.

Quel thermomètre choisir ?



Les experts de la team Easyparapharmacie vous conseillent de choisir un thermomètre pratique et confortable, afin de pouvoir vérifier rapidement votre température. Par exemple, certains thermomètres électroniques proposent des embouts flexibles, des capacités d’enregistrement, etc…  Vous pouvez aussi choisir un thermomètre en fonction de l’âge des utilisateurs et l’endroit de mesure le plus efficace. Par exemple, pour un adulte, la voie buccale est idéale, un thermomètre électronique est donc conseillé.  Un peu comme en cosmétique, l’important est de choisir un thermomètre pratique à l’usage.

Thermomètre classique, électronique, auriculaire : sont-ils tous fiables ?



Les thermomètres médicaux sont tous fiables, si et seulement si vous les utilisez correctement.  Suivant ou vous souhaitez prendre votre température, le mode opératoire  ne sera pas le même. En effet, si vous désirez, par exemple, prendre votre température par voie buccale, les experts de la team Easyparapharmacie vous recommandent de bien placer la sonde du thermomètre sous la langue, il vous suffira d’attendre le signal sonore pour connaître votre température. Par voie rectale, nos experts vous recommandent d’être vigilant, cette méthode est très efficace, même si elle demande un peu de délicatesse, la sonde ne doit pas être enfoncée à plus de 2 cm.  Pour faciliter l’opération, vous pouvez tout à fait utiliser un corps gras comme de la vaseline. La voie axillaire est la méthode la moins fiable, alors soyez vigilant. Nous vous conseillons de lire attentivement la notice d’utilisation de votre thermomètre avant de l’utiliser pour éviter toute erreur de mesure.

Par exemple, pour les thermomètres auriculaires, une mesure 100% fiable sera possible si la sonde à infrarouges du thermomètre auriculaire doit pouvoir accéder au tympan. Néanmoins, de nombreux facteurs peuvent perturber cet accès, comme la présence d’un bouchon de cérumen, une mauvaise position du thermomètre, fréquente chez le nourrisson, ou même l’utilisation d’une sonde sale. Pour éviter ces désagréments, nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes : Installer un embout propre sur le thermomètre auriculaire, tirez doucement sur le pavillon de l’oreille, à la fois vers le haut et vers l’arrière. Cela permet d’aligner le canal auditif sur le tympan, pour bien dégager ce dernier. Puis il vous suffira d’insérer doucement le thermomètre, jusqu’à ce qu’il remplisse complètement le conduit de l’oreille. En cas de doute lors d’une prise de température, n’hésitez pas à confirmer le résultat avec une deuxième prise.

Quel thermomètre pour un enfant ou bébé ? 



Pouvoir prendre la température de bébé, est un des meilleurs moyens de connaître son état de santé. Pour les familles avec enfant, le thermomètre frontal et le thermomètre auriculaire sont l’idéal, ils permettent une mesure rapide tout en évitant le stress du thermomètre électronique par voie rectale. Néanmoins, les thermomètres électroniques utilisés par voie rectale restent la solution principalement recommandée par les organismes médicaux, pour les bébés et les enfants de 0 à 2 ans, car cette méthode permet d’obtenir un résultat 100% fiable. Les méthodes buccales, quant à elles, ne sont pas recommandées, car les bambins ont tendance à mâchouiller l’embout sonde ce qui perturbe la prise de température et peut même parfois être dangereux avec un thermomètre en verre. 

Certaines marques développent d’ailleurs des thermomètres bébé, comme des tétines thermomètre pour faciliter la prise de température chez les nourrissons. Il existe aussi des thermomètres bébé pour le bain, solution très pratique pour ne pas donner un bain trop chaud à bébé, la température idéale pour le bain de bébé est comprise entre 36,5 °C et 38 °C. 

Le saviez-vous ? Les thermomètres infrarouges permettent aussi de mesurer la température ambiante d’une pièce, très pratique pour vous et bébé.

Les équivalences de température en fonction des techniques



Le thermomètre est l’outil de santé omniprésent dans tous les foyers. Comme vous l’avez compris, il existe un grand nombre de thermomètres et un grand nombre de façons de prendre la température : par voie rectale,  buccale, auriculaire ou frontale. Mais attention, suivant la méthode de mesure, certaines variations de température sont visibles et normales, la température de référence étant celle établie par voie rectale. 

Le thermomètre infrarouge : 

Pour une mesure frontale, il faudra rajouter 0.3 °C à la valeur mesurée pour avoir la température interne exacte. Dans le cas d’une prise de mesure au niveau de la tempe, la valeur à additionner sera de 0.2 °C. 

Le thermomètre auriculaire : 

Le thermomètre auriculaire présente une différence comprise entre 0 à 0.5 °C. Nous vous recommandons de faire trois prises rapprochées et, à la fin, de conserver la température ayant la plus haute valeur, pour être sûr de votre mesure. 

Le thermomètre électronique : 

Ce type de thermomètre s’utilise par voie rectale, la valeur de référence, mais aussi par voie axillaire et buccale. Pour obtenir l’équivalent rectal aux résultats obtenus par une mesure axillaire, il est faut ajouter 0.5 °C à 0.9 °C à la température affichée. Pour une mesure buccale, il est nécessaire d’ajouter 0.6 °C pour obtenir un résultat précis.

Peut-on savoir si on a de la température sans thermomètre ?



Il n’est, en aucun cas, possible de connaître précisément sa température sans thermomètre. La fameuse technique de la main sur le front, n’est pas  une solution pour savoir si vous avez de la fièvre. Néanmoins, lors d’un état fiévreux, notre corps manifeste certains symptômes révélateurs. En effet, une hausse de la température corporelle se traduit généralement par des douleurs musculaires et articulaires,  principalement à cause des ganglions qui luttent contre le virus en le mettant en présence de lymphocytes destinés à le combattre,  on parle alors de lutte inflammatoire. Cette lutte inflammatoire va favoriser les sensations de chaud/ froid de la personne fiévreuse.  Une déshydratation peut aussi être visible lors d’une poussée de fièvre, il est donc important de veiller à bien rester hydrater. De plus, il est aussi possible de reconnaître un état fiévreux à la couleur de la peau, en effet, en cas d’hyperthermie la peau du visage à légèrement tendance à rougir. 

Quel thermomètre choisir ? 2Quel thermomètre choisir ? 3

Quel thermomètre choisir ? 1

Quel thermomètre choisir ? 4
Vitamine B12 et carence : comment y remédier ? 6
Comment se sentir mieux à l'approche des règles ? 9