Quelle protection solaire choisir ?

C’est bientôt l’été et comme tous les ans, une question revient sans cesse : quelle crème solaire choisir ? Et bien la réponse se construit en réalité autour de vos besoins, mais surtout de vos envies. Préférez-vous une crème, un lait ou une huile solaire ? Avez-vous l’habitude d’utiliser des SPF élevés ou non ? La crème solaire est un sujet fort important puisqu’elle permet de protéger la peau face aux méfaits du soleil. Même si nous adorons nous prélasser au soleil, il faut prendre garde aux UVA, UVB et au vieillissement de la peau. Pour apprécier ce joli ciel bleu, optez pour la crème solaire qui vous correspond.

Quelle protection solaire choisir ? 16

Connaître son phototype peau pour utiliser une protection solaire adaptée

Comme nous l’avons indiqué précédemment, toutes les personnes n’ont pas les mêmes réactions face aux rayonnements du soleil à cause de leur phototype. En effet, les épidermes sont dispersés en 6 phototypes différents.

Le phototype n° 1 : Lui est le premier de la liste, il correspond aux peaux très très claires, voire blanches. Il est également celui utilisé pour parler des albinos. On retrouve ainsi dans cette catégorie les peaux porcelaines aux cheveux blonds ou roux, aux yeux bleus ou verts, avec des taches de rousseur qui sont permanentes ou qui apparaissent peu après une exposition solaire. Le phototype 1 représente les peaux qui brûlent et ne bronzent pas. 

Le phototype n° 2 : Il s’agit ici des peaux claires, mais pas porcelaine comme le premier. On regroupe dans cette seconde catégorie les personnes ayant une peau claire et des cheveux blonds ou châtain clair, des taches de rousseur également qui apparaissent lors d’une exposition. Nous parlons ici de peaux qui brûlent facilement mais qui bronzent un peu également. 

Le phototype n° 3 : Plus répandue, cette troisième catégorie regroupe les peaux modérément claires, qui peuvent bronzer progressivement. On parle plutôt ici de peau couleur nude et beige claire, qui ont des cheveux blonds ou châtains, qui n’ont pas ou que très peu de taches de rousseur. Les phototypes 3 ont une peau qui brûle que très modérément et qui prend progressivement des couleurs au soleil. 

Le phototype n° 4 : La quatrième catégorie de phototype va plutôt regrouper les peaux un peu plus mates. Il s’agira ici d’une personne qui à des cheveux châtains ou bruns et qui n’a aucune taches de rousseur. Lors de l’exposition au soleil, cette peau va à peine brûler, et au contraire bien bronzer. C’est une peau qui va adopter un bronzage doré sans coups de soleil. 

Le phototype n° 5 : En augmentant les phototypes, nous passons également aux peaux plus foncées. Cette avant dernière catégorie d’épiderme représente des peaux brunes foncées, qui ont également des cheveux noirs et des yeux noirs également. Ce phototype regroupe les personnes qui bronzent beaucoup et très bien, puis qui ne brûlent que très très rarement. 

Le phototype n° 6 : Cette dernière catégorie de la liste des phototypes représente les peaux noires, aux cheveux et yeux noirs également. Ces épidermes là ne brûlent pas et résistent très bien aux expositions solaires. Il s’agit du dernier phototype. Attention, le fait d’avoir un phototype 6 ou une peau noire ne dispense pas de se protéger face au soleil.

Comment choisir son indice de protection solaire ?

Sur les tubes de crèmes solaire nous voyons, automatiquement, écrit un chiffre accompagné de la mention FPS. Il s’agit ici de l’indice de protection de votre produit solaire. Autrement appelé indice FPS, il s’agit de l’abréviation pour définir l’indice de protection solaire (FPS) ou en anglais sun protection factor (SPF). Mais qu’est-ce que réellement le SPF ? Comme l’expliquent les scientifiques, il s’agit d’un facteur de multiplication du temps nécessaire à la venue d’un coup de soleil. Pour faire simple, plus le chiffre est élevé plus le coups de soleil va mettre du temps à pointer le bout de son nez. Pour vous donner un exemple, le SPF 50 espace de 500 minutes les coups de soleil. L’indice de protection solaire aide également à filtrer les rayons du soleil, mais attention il ne les stoppe pas. Il est certain qu’un SPF élevé filtrera plus aisément les UVA et UVB. 

SPF 50+ et SPF 50 : Essentiels pour les personnes qui attrapent systématiquement un coup de soleil et dont le bronzage est inexistant. Ce sont les SPF indiqués pour les phototypes 1 et les phototypes 2 pour les premières expositions. C’est également ce qu’il faut utiliser pour les peaux fragiles des enfants.

SPF 30 : À adopter par les personnes de phototype 3 dès la première exposition et de phototype 2 une fois que leur peau est bronzée. Ce SPF protège efficacement les peaux claires ayant déjà été exposées un peu au soleil. 

SPF 20 : Basse protection, cet indice est destiné aux phototypes 4 et 5. C’est-à-dire aux peaux mates, dont les coups de soleil sont très rares voire inexistants, et qui bronzent rapidement et intensément. 

SPF 10 : Cette protection, qui ne va espérer que de 100 minutes la venue d’un coup de soleil, va être uniquement destiné aux peaux noires qui s’exposent sur une plage. Attention, cet indice de protection n’est pas adapté à une exposition dans les tropiques, il n’est pas assez performant !

Pour que cet indice de protection solaire soit respecté, les dermatologues donnent souvent des conseils en ce qui concerne l’application du soin solaire. En effet, si le temps de protection relève de la théorie car il dépend de la quantité de crème solaire mise sur la peau, les professionnels donnent tout de même leurs conseils pour optimiser ce temps. Pour un adulte d’une taille moyenne, on opte pour au minimum 6 cuillères à café de crème sur tout le corps. Si lu comme ça nous trouvons cela énorme, sachez que les professionnels de santé indiquent que généralement nous mettons le quart de cette dose préconisée.

UVA et UVB : quelles sont les différences ? 

Très connus par médecins, dermatologues et autres spécialistes de la peau, les UV sont en réalité le rayonnement qui provient du soleil. Nous avons l’habitude d’appeler ça “les rayons du soleil”, mais il ne s’agit pas tout à fait de la même chose. En effet, les ultraviolets proviennent de l’énergie électromagnétique émise par l’astre lumineux. Ainsi, selon les différentes longueurs d’ondes, ont parle de divers types d’UV. Il existe les UVA, les UVB, les UVC, les infrarouges, les ondes radios, etc. Dans cet article, nous nous intéressons aux UVA et UVB, car ce sont les deux qui vont avoir un impact sur le derme et l’épiderme. Si les premiers correspondent à une longueur d’ondes plus éloignée que les seconds, les UVA restent les plus agressifs pour la peau. 

Les UVA sont des ultra-violets qui vont pénétrer profondément dans le derme et ainsi provoquer des taches pigmentaires, accélérer le processus de vieillissement de la peau ou encore faire apparaître les rides. Ce sont également qui peuvent provoquer des formes de cancer de la peau. Ces UVA sont envoyés à la peau lors d’une exposition solaire. Leurs particularités est qu’ils sont plus puissants que leurs cousins les UVB, pour vous donner un exemple : les A passent à travers les vitres, mais les B non. Nous pourrions penser que les UVB sont un peu moins dangereux que les UVA, mais non, il faut également s’en protéger efficacement. S’ils pénètrent moins profondément dans la peau, et notamment dans le derme, ils restent tout de même un danger puisque c’est eux qui provoquent des coups de soleil, des brûlures, des cloques mais aussi la grande majorité des cancers de la peau. Si les deux sont distincts par leur nom, ils se rejoignent sur leur provenance : les rayons du soleil. Il faut également savoir que leur intensité varie en fonction de la saisonnalité : plus nous sommes proches de l’été, plus ils seront agressifs. 

La saviez-vous ? Tous les individus ne sont pas égaux face aux effets de ces ultraviolets. En effet, selon le phototype, les réactions face à une exposition solaire peuvent passer du tout au rien. Il est essentiel de savoir respecter notre capital soleil !

Quel format de protection solaire est le plus pratique ?

La crème solaire : le classique indémodable

Connue depuis la nuit des temps, la crème solaire est la protection la plus utilisée. C’est pourquoi, il en existe aujourd’hui beaucoup et qu’on ne sait plus trop vers laquelle se tourner. Alors il est important de savoir qu’il existe plusieurs types de crèmes solaires, qu’elles peuvent avoir différentes couleurs, mais surtout qu’elles sont généralement dédiées à des types de peau. En effet, comme pour un soin du quotidien, la crème solaire est à choisir selon votre type de peau. Pour vous donner un exemple, la protection solaire du nourrisson et de sa peau fragile ne sera sûrement pas la même que celle d’un adolescent et sa peau grasse à tendance acnéique. En effet, une crème solaire se choisit en fonction de votre type de peau : sèche, très sèche, à tendance atopique, grasse à imperfection, mixte, etc. Une fois la gamme trouvée, il va falloir choisir le SPF, qu’est-ce que c’est ? Et bien, il s’agit de l’indice de protection du soin solaire. Habituellement, vous avez le choix entre 15, 20, 30 et 50.

Chez Easypara, nous vous conseillerons toujours de prendre l’indice maximal de protection, SPF 50+, car c’est celui qui vous protégera le mieux !

L’huile solaire : rafraîchissante et transparente

Petite nouvelle dans le monde de la protection solaire, l’huile devient peu à peu un réel coup de coeur pour les jeunes adultes. Transparente et sèche, elle fait le bonheur des anti-crèmes. Et oui, l’huile solaire est la solution pour ceux qui n’aime pas les textures crémeuses ou qui ont peur de rester blanc à cause du lait solaire. Il est vrai que l’huile bronzante a été très souvent considérée comme dangereuse, mais aujourd’hui l’huile de protection solaire redore le blason. Elle constitue un système capable de filtrer les UVA, UVB et les infra-rouges… Bref, elle est combative face aux méfaits du soleil. Comme une crème solaire, il existe plusieurs degrés de protection avec ces huiles soleil, généralement 5, 15, 20, 30, 50.

Quelle différence entre la crème solaire et l’huile solaire ? Il n’existe pas de grandes différences puisque les deux protègent aussi bien des UVA, UVB ou encore du photo-vieillissement. Néanmoins, même si vous êtes un adepte de l’huile, chez Easypara nous vous conseillons tout de même d’utiliser la crème pour le visage !

Le lait solaire : entre onctuosité et cocooning

Moins connu, mais tout autant efficace, le lait solaire est également un produit qui plaît à beaucoup d’entre vous. il faut dire que son côté cocooning et onctueux donne une sensation de bien-être immédiat. En réalité, le lait solaire se rapproche étroitement de la crème solaire de part son hydratation intense et sa protection immédiate. Néanmoins, la texture change quelque peu puisque le lait solaire est plus fluide que sa comparse. Mais attention, le lait solaire n’est pas à confondre avec le lait après-soleil. En effet, ce dernier ne contient aucun indice de protection ! Le lait solaire est donc associé à une caresse irrésistiblement délicieuse pour le plaisir ultime de la peau, et pour sa protection.

Quelle est la durée de conservation d’une crème solaire ? 

Pour un soin solaire et notamment une crème performante, efficace et surtout protectrice, il est indispensable de la changer tous les ans. En effet, il faut partir du principe qu’un solaire est valable pour une saison. Pourquoi ? Eh bien car certains filtres, et notamment l’octocrylène, peuvent devenir dangereux sur une crème dépassée de date, le SPF peut être altéré et ainsi la protection non optimale et l’épiderme agressé. Alors un conseil : à la fin de l’été, jetez systématiquement vos produits de protection solaire dans les poubelles adaptées. 

octrocrylene

Pourquoi utiliser un soin après-solaire ?  

Le soin après-soleil est un soin pour le corps à appliquer systématiquement après chaque exposition. Pourquoi est-il si important d’appliquer un soin après solaire sur notre peau ? Tout simplement, car il va nourrir intensément la peau, tout en l’hydratant et en la réparant après son exposition au soleil. La composition d’un lait après-soleil est plus spécifique qu’un lait classique, car il détient des propriétés spéciales. Il est anti-âge grâce un composé anti-oxydant, apaisant grâce aux actifs qui diminuent l’inflammation entraînée par les UVs, mais également calmant car il est capable de diminuer la température de la peau. Pour les adeptes des corps bronzés, il est bon de savoir que l’application régulière du lait après-soleil prolonge le bronzage.

Nos solaires coup de coeur :

Biotherm 

La gamme solaire Water Lovers de Biotherm allie protection solaire et respect de la planète. En effet, les produits de cette gamme sont conçus pour ne pas nuire à la vie aquatique, mais aussi formulés pour protéger efficacement la peau face aux rayons du soleil. Ainsi, nous retrouvons grâce à Biotherm et son mouvement Water Lovers des flacons 100% recyclés et recyclables, des formules biodégradables à 97% minimum, une texture résistante à l’eau, un produit protecteur, hydratant et régénérant… Le tout Made in France ! De plus, le lait solaire obtient le label Nordic Swan Ecolabel, qui est donné à des produits ayant un impact très limité sur l’environnement. De plus, pour répondre à tous les besoins et à tous les phototypes, les protections solaires Biotherm oscillent entre un SFP 50, un SPF 30 et un SPF 15.

Quelle protection solaire choisir ? 20

Caudalie 

Les solaires de Caudalie font également partis de nos coups de coeur chez Easypara. Pourquoi ? En réalité, il y a plusieurs raisons. On commence par leur senteur estivale, qui donne envie de farniente sous les palmiers. Mais ce qui nous intrigue le plus est le  label Ocean Protect de la marque. Des soins solaires nouvelle génération pour les laboratoires Caudalie, grâce au développement d’une solution plus optimale pour la protection de l’environnement. Le message est clair : “protégez votre peau, nous protégeons la nature”. Protection, hydratation, anti-âge et bronzage lumineux sont les maîtres-mots de ces nouveaux soins au parfum de fleurs de frangipanier.

Quelle protection solaire choisir ? 5

Avène

Pour toute la famille et pour des formats adaptés à toutes les situations, nous vous proposons de découvrir la gamme solaire d’Avène. Marque forte de dermo-cosmétique, Avène propose 3 diverses gammes solaires : la gamme orange et la gamme minérale. Puisque notre cœur balance entre les deux, nos experts ont décidé de vous présenter l’invincible gamme orange. Cette dernière est tout simplement dédiée aux peaux sensibles et détient une très large protection face aux UVA et UVB. Peaux sèches, peaux grasses ou peaux normales, la gamme orange d’Avène est littéralement le meilleur acolyte pour que toute la famille passe des moments agréables au soleil, sans se soucier de ses éventuels méfaits. Le plus ? Crèmes solaires, sprays solaires et laits solaires de cette gamme n’ont aucun impact sur l’environnement marin et sur sa biodiversité ! Notre coup de cœur au sein de cette gamme : l’Intense Protect 50+, car il protège contre UVA, UVB et lumière bleue, mais aussi qui propose une concentration réduite en filtres solaires. Véritable produit de base pour toute la famille, il est adapté aux peaux les plus vulnérables face à une exposition solaire.

Le truc en plus ? Les laboratoires Eau Thermale d’Avène s’engagent pour la planète grâce à une charte éco-responsable Skin Protect et Océan Protect (protéger la peau et les océans). Pour cela, la marque minimise l’impact de ses solaires sur l’environnement grâce à des formules adaptées qui respectent le corail, le phytoplancton et le zooplancton.

Quelle protection solaire choisir ? 21

Quelle crème solaire pour les enfants ?

L’exposition d’un enfant au soleil est très délicate. Du fait de leur jeune âge, leur peau est bien plus fragile que la nôtre. Ainsi, nous vous recommandons, dans un premier temps, de garder les enfants à l’ombre le plus possible. Néanmoins, nous savons qu’il est compliqué de garder nos petits bouts systématiquement à l’ombre, surtout quand ils sont dans le jardin, qu’ils jouent dans le sable ou qu’une balade en famille a lieu. Dans ces cas-là, il est bien sûr indispensable de protéger la peau des enfants, encore plus que celle des adultes. Alors, pour choisir la meilleure protection solaire, on fait appel à des soins dédiés aux enfants et aux indices de protection élevés : SPF50+ ou SPF50. On pense aussi à leur visser une casquette sur le haut du crâne, des lunettes de soleil sur le bout du nez et, si possible, une combinaison anti-uv lors des journées plage. Pour vous aider dans le choix de la crème solaire enfant, nos experts vous proposent leur coup de coeur : Mustela !

Quelle protection solaire choisir ? 17

Les conseils Easypara pour se protéger du soleil !

Le bon conseil solaire, c’est si facile chez Easypara ! Voici nos astuces d’experts pour vous protéger un maximum contre les méfaits du soleil :

  • Appliquez la protection solaire toutes les deux heures et en sortant de l’eau, après vous être séché avec une serviette.
  • Avant l’exposition, vous pouvez préparer votre peau avec des compléments alimentaires dit “réparateurs”. Attention à ne pas les confondre avec les autobronzants.
  • Ne vous exposez pas entre 11h et 16h.
  • Portez une casquette ou un chapeau, et n’hésitez pas à l’humidifier.
  • Pensez à toujours avoir un tee-shirt dans votre sac de plage.
  • Optez pour le maquillage solaire protecteur, si vous êtes une adepte de make-up.
  • Utilisez toujours une huile démaquillante ou une mousse lavante pour éliminer les filtres solaires.
  • Pensez systématiquement au lait après-soleil.
  • N’oubliez pas vos cheveux, ils ont tout autant besoin d’attention.
Top 5 des crèmes solaires bio 1
Pourquoi la protection solaire est-elle si importante et comment choisir ? 2
Comment choisir sa protection solaire bio 6